Les tournois de poker continuent pour les joueurs amateurs

Le tribunal fédéral Suisse a statué, les tournois de poker amateurs sont toujours possible sur le territoire helvétique. La communauté des joueurs de poker se réjouit de cette nouvelle et se prépare à un festival de tournois dans tout le pays.

Où sont les jeux de casino les plus rentables ? Sur le casino #1 du pays bien-sûr
1
­Casino777.ch Bonus de 777CHF
autorisation poker suisse

Une demande d’interdiction faite par la Fédération Suisse des casinos

Depuis la mise en place de la nouvelle réglementation sur les jeux en ligne, il est désormais possible d’organiser des tournois de poker à faible enjeu dans un cercle privé. La Fédération Suisse des casinos ne voyant pas cela d’un très bon oeil, a déposé un recourt au tribunal fédéral pour obtenir l’interdiction pure et simple de cette mesure. L'argument avancé est que le risque de dérapages lors de ces parties soit trop grand et ait un impact négatif sur la jeunesse.

Les casinos terrestres suisses sont les seuls autorisés à demander une extension de leur licence pour proposer des jeux d’argent en ligne. On peut imaginer qu’ils aient dans l’idée d’étendre ce monopole aux tournois de poker live au grand dam des aficionados du Texas hold’em en Suisse. Ces derniers espèrent que la situation juridique des tournois de poker revienne à ce qu'elle était avant 2010.

"Le tribunal Fédéral a estimé que les “risques de dérapages” lors de ces parties sont limités et que par conséquent rien ne justifie leur interdiction."

La fédération suisse des casinos déboutée par le tribunal federal

Le tribunal Fédéral a estimé que les “risques de dérapages” lors de ces parties sont limités et que par conséquent rien ne justifie leur interdiction. La fédération suisse des casinos n’est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà tenté de faire interdire les tournois de poker avec succès en 2010.

parrti de poker amateur

Même s’ils sont autorisés, les tournois doivent néanmoins répondre à un cahier des charges très précis pour être en accord avec la législation. Les joueurs de moins de 18 ans ne sont pas autorisés à participer et le "buy in" de chaque tournoi (le montant de l’inscription) ne doit pas dépasser 200 CHF. De plus, un établissement ou un club n’est pas autorisé à organiser plus de trois tournois par jour.

Pour obtenir une autorisation, il faut déposer une demande au canton en détaillant toutes les caractéristiques du tournoi. Même avec ces quelques contraintes, il est certain que la communauté des joueurs de poker suisses se réjouit de cette décision et se prépare à un nouvel âge d’or autour des tables de Texas hold’em.

Si vous avez envie d’essayer autre chose que le poker, profitez de l’extra bonus de bienvenue de 1000 CHF de Wild Sultan.